resotpe le club des entrepreneurs de Nantes
Accueil du site > Dossiers Resotpe > Les économies d’énergie > Et si l’entreprise devenait écologique, durable et citoyenne.
Et si l’entreprise devenait écologique, durable et citoyenne.

Un petit tour d’horizon d’Ecologik-Buro, une entreprise créée par trois demandeurs d’emploi ; Devy PLANCHON, François BENARD et Stéphane AGNIEL. Désireux d’entreprendre dans un cadre respectant à la fois, leurs convictions, leurs motivations ainsi que leurs préoccupations. Ils décident de fonder Ecologik-Buro en 2007.

François BENARD : « Les pratiques environnementales s’installent de plus en plus dans la vie quotidienne des Français. Le tri des déchets, l’attention à la consommation d’électricité et d’eau sont aujourd’hui adoptés par une large majorité des ménages.

En fait, c’est un rapport de l’IFEN (Institut Français de l’Environnement) synthèse d’une enquête conduite par l’INSEE ainsi que le formidable désir que nous percevons auprès de notre population, qui ont définitivement validé chez nous le fait que l’action d’Ecologik-Buro devait être dédiée à la collecte de déchets non encore inscrit dans des filières cohérentes et professionnelles ».

Selon ce rapport, le tri des déchets est bien installé en France. Ainsi, Trois ménages sur quatre affirment trier régulièrement leurs déchets. Le tri du verre (77 %) est entré dans les moeurs depuis longtemps. Il est peu à peu rejoint par celui des piles usagées (73 %, contre 24 % en 1998), du papier (71 % contre 36 %) et du plastique (71 % contre 20 %). L’arrêt systématique de la veille de la télévision (69 %) ou l’apport d’un sac ou d’un cabas pour faire ses courses (63 %) sont des pratiques assez répandus, tout comme l’attention à la consommation d’électricité (84 %), d’eau (77 %) ou encore la prise en compte de la consommation d’énergie lors de l’achat d’un appareil électroménager (59 %). Fort de ce constat, le choix du démarrage de l’activité s’est porté initialement sur deux axes principaux ; la collecte de consommables d’impression (cartouches d’encres jet d’encres et laser) et la collecte de téléphones portables usagés. La collecte se réalise gratuitement, sur simple demande, par téléphone ou par l’entremise du site internet. Un référencement et un audit sont réalisés à la suite desquels des boites de collecte Logik-Box et/ou Phone-Box sont mises en place. Entreprises et particuliers sont concernés et une solution adaptée aux besoins de chacun a été élaborée, déchèterie, demande d’enlèvement, envoi volontaire...

Devy PLANCHON : « Pour nous, le choix de cette activité fut autant stratégique que philosophique. Notre démarche est évidemment commerciale car elle s’inscrit dans des secteurs en fort développement mais elle n’est bien évidemment pas sans intérêt pour la protection de l’environnement. Il faut savoir que le plastique utilisé dans la fabrication des cartouches d’encre met plus de 1000 ans à se décomposer. En outre, la fabrication des cartouches est également une activité énormément consommatrice d’énergie, la fabrication d’une cartouche laser nécessite 3,4 litres de pétrole. On estime que la recharge des cartouches pourrait permettre d’économiser 32,4 millions de litres de pétrole par an tout en évitant les déchets correspondant aux quantités de cartouches recyclées. Aujourd’hui, seulement 10% des cartouches consommées en France font l’objet d’un recyclage ».

Dans notre pays, ce sont environ 60 millions de cartouches d’imprimantes jets d’encre qui ont été consommées en 2005, et chaque Européen produit entre 17 et 20 kg de déchets électriques et électroniques par an. Le taux de croissance annuel de ces déchets est de 3 à 5 %. La marge de progression est énorme, d’autant que la qualité du service a fortement progressé depuis les débuts, aujourd’hui, les professionnels assurent pouvoir recharger et recycler 95 % des modèles de cartouches qu’elles soient noires ou de couleurs, à jet d’encre ou laser, pour imprimantes, photocopieur ou fax. L’encre et les pièces nécessaires au remplissage et à la remanufacturation des cartouches sont garanties pour assurer au client la même qualité d’impression qu’une cartouche d’origine.

Stéphane AGNIEL : « Il était important que notre démarche d’entreprise soit à la hauteur du défi qu’elle entend relever. Pour nous, la dimension citoyenne d’une entreprise est une évidence et même une nécessité pour l’avenir de notre pays. Notre adhésion à la Charte Mondiale des Entreprise de l’ONU, notre engagement auprès de l’association 1% pour la planète et même notre BLOG, sont les symboles de notre engagement en termes de citoyenneté, de développement durable et de communauté. De notre point de vue, l’entreprise se doit de respecter l’environnement humain et naturel pour permettre à tous de satisfaire les besoins fondamentaux : se nourrir, se loger, se vêtir, s’instruire, travailler et vivre dans un environnement sain ».

La commission Brundtland a défini en 1987 le développement durable comme « un type de développement qui permet de satisfaire les besoins des générations présentes sans compromettre ceux des générations futures à répondre aux leurs ». Pour y parvenir, il est indispensable d’associer dans cette démarche les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile pour que le développement durable soit économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable. C’est ce défi qu’Ecologik-Buro entend relever grâce à la volonté de tous et avec la participation de chacun.


P.-S.

16 Place de l’église de Tamaris 30100 Alès Tel : 09 51 02 10 04 (Prix d’un appel local) Fax : 08 25 27 45 85 Site internet : www.ecologik-buro.com Email : contact@ecologik-buro.com

BLOG : www.ecologik-buro.over-blog.com

par François BENARD (25/05/2007) Découvrez vite le site Internet Ecologik Buro... http://www.ecologik-buro.com

Source : www.fruitymag.com